Communiqué de presse: La société civile publie une revue des objectifs climatiques nationaux (INDC) - CIDSE
CIDSE

Communiqué de presse: La société civile publie un examen des objectifs nationaux relatifs au climat (INDC)

CIDSE

Un changement radical était nécessaire pour obtenir un accord de Paris ambitieux et juste.

Bonn, Allemagne, 19, octobre, 2015) - La société civile a publié un rapport sur les objectifs climatiques des pays reflétant les deux piliers de la science et de l’équité, dans la perspective de la conférence sur le climat de l’ONU à Paris.
Début octobre, un total de pays 146, représentant près de 87 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre, avaient soumis leurs objectifs climatiques à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
Ces objectifs climatiques nationaux - appelés contributions prévues déterminées au niveau national ou INDC - constitueront la pierre angulaire d'un nouvel accord mondial sur le climat qui doit être convenu en décembre lors d'une réunion des parties à la 196 membres de la CCNUCC.
Un nouveau rapport, Fair Shares: Un examen de l'équité par la société civile des INDC montre qu'il existe encore un grand fossé entre ce qu'il faudra faire pour éviter un changement climatique catastrophique et ce que les pays ont avancé jusqu'à présent. Il s'agit d'une étude indépendante, soutenue par des mouvements sociaux, des ONG de défense de l'environnement et du développement, des syndicats, des groupes confessionnels et d'autres groupes de la société civile du monde entier.

Il mesure la part équitable que chaque pays devrait avoir dans la lutte contre le changement climatique au niveau de la responsabilité historique et de la capacité de faire face au changement climatique.
.
Le rapport affirme que si l'équité est un principe fondamental du processus des Nations unies visant à trouver un nouvel accord mondial sur le climat, les pays ont jusqu'à présent été autorisés à définir leurs propres objectifs sur une base purement nationale, sans référence à l'ampleur de l'effort mondial nécessaire est juste. Il nous avertit que nous disposons de plusieurs années 10 - 15 pour mettre en œuvre des réductions d’émissions significatives afin d’empêcher que le changement climatique ne devienne incontrôlable.

Le rapport indique que tous les pays à fortes émissions devront faire plus pour combler cet écart d'émissions, et cela peut être fait de manière juste. Les émetteurs les plus riches doivent réduire considérablement leurs émissions et contribuer davantage à l'augmentation des émissions et de l'adaptation des pays les plus pauvres en fournissant un accès financier et technologique supplémentaire.

Le rapport recommande que l’Accord de Paris fournisse un cadre dans lequel les gouvernements fixent des objectifs conformes à l’équité et répondent aux besoins scientifiques établis:

• Pour éviter un monde en degrés 3, les gouvernements doivent convenir d'objectifs visant à réduire les émissions de 2025, 2030, 2040 et 2050, dans la perspective d'émissions quasiment nulles d'ici le milieu du siècle;
• L'Accord de Paris devrait prévoir un mécanisme permettant de relever les objectifs actuels avant leur entrée en vigueur dans 2020, puis tous les cinq ans.
• Il devrait inclure un changement radical dans le financement international du climat.
• Il devrait créer un plan clair et juste pour combler le déficit d’émissions grâce à une nouvelle action de coopération alimentée par un soutien accru des pays développés les plus responsables.

Pour les éditeurs:

1. Lire le rapport en ligne ici: http://civilsocietyreview.org/

2. Lire les communiqués de presse et les citations individuelles d'organisations individuelles ici: http://civilsocietyreview.org/

3. La liste ci-dessous comprend les organisations mondiales et régionales qui soutiennent cet examen. Une liste complète, y compris les organisations nationales, est disponible à l’adresse suivante: http://civilsocietyreview.org/

ActionAid international
Mouvement des peuples asiatiques sur la dette et le développement
CAN Asie du Sud
CARE
Centre de droit international de l'environnement
Christian Aid
CIDSE
Climate Action Network Amérique latine
EcoEquity
Amis de la Terre International
Confédération syndicale internationale
LDC Watch International
Oxfam
Alliance panafricaine pour la justice climatique
SUSWATCH Amérique latine
Réseau du tiers monde
Quel prochain forum
WWF International

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec:

Valentina Pavarotti, Responsable Médias et Communication CIDSE. Téléphone fixe: +32 (0) 2 282 40 73; Portable: +32 (0) 491 39 54 75; Courriel: pavarotti@cidse.org.  

 

 

 

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange