Communiqué de presse: l'accord de Paris doit donner la priorité aux personnes - CIDSE
© CIDSE

Communiqué de presse: L'accord de Paris devrait donner la priorité aux citoyens

© CIDSE

Un nouveau rapport, inspiré de l'encyclique du pape Laudato Si 'et publié un mois avant le début de la COP 21, expose la vision de la CIDSE concernant l'accord de Paris, qui devrait placer la dimension morale du changement climatique au centre de ses préoccupations.

(Téléchargez le rapport de la pièce jointe ci-dessous en anglais, espagnol et français)

Le monde doit élever son ambition à un niveau beaucoup plus élevé pour s'attaquer à la crise climatique et protéger la population des effets du changement climatique, indique un rapport publié par la CIDSE aujourd'hui, un mois avant le début de la conférence sur le changement climatique COP 21 à Paris. Le rapport «Paris, pour le peuple et la planète» décrit ce que la coalition des agences de développement catholiques 17 recommande pour l'accord de Paris et explore ce que l'Encyclique signifie en ce qui concerne les négociations sur le climat.

D'après les preuves fournies par les partenaires de la CIDSE, les communautés pauvres et des études scientifiques, nous savons qu'un climat changeant manifeste déjà ses effets dévastateurs. Reconnaissant cette vérité dramatique et inspirée par la vision prospective de l'Encyclique, la CIDSE souligne que les gouvernements devraient placer les communautés les plus pauvres qui souffrent le plus des impacts du changement climatique au centre du débat. «Les gouvernements doivent se rappeler que la crise écologique n’est pas seulement un problème économique et environnemental, mais aussi un problème moral. Les moyens de subsistance et l'existence même de nombreuses communautés, telles que les îles basses d'Océanie, les communautés côtières du Bangladesh, les familles d'agriculteurs d'Afrique et bien d'autres, sont directement en jeu », a déclaré Bernd Nilles, secrétaire général de la CIDSE.

La CIDSE plaide pour un accord de Paris qui devrait prévoir la l'élimination progressive de toutes les émissions de combustibles fossiles et avancer vers un avenir 100% d'énergie renouvelable avec accès à l'énergie durable pour tous. Il devrait s’assurer que Le seuil de 1.5 ° C est inscrit dans un accord mondial juridiquement contraignant, fixer un objectif pour décarbonisation complète par 2050 et établir Revues annuelles de l'engagement de 5s à l'ambition à la hausse. En outre, afin de payer les «deb écologique«dus aux pays les plus pauvres, les pays riches devraient fournir aux pays pauvres un financement climatique adéquat, prévisible et opportun.

Un certain nombre d'autres questions devraient également faire partie des discussions de l'Accord de Paris, telles que le concept de mise en œuvre des droits de l'homme et ses liens avec la sécurité alimentaire et l'égalité des sexes, ainsi que la nécessité de fournir de l'électricité à des milliards de personnes qui ne l'ont pas. . Nous souhaitons également contester le modèle économique actuel de croissance et l'accent exclusif mis sur les solutions basées sur le marché.

«Paris, pour le peuple et la planète» présente les initiatives menées par les citoyens comme essentielles pour parvenir à la justice climatique. La campagne CIDSE “Changement pour la Planète - soins pour les personnes”Cité dans le rapport, encourage les gens à remettre en question leurs choix quotidiens et à exiger un changement systémique par le biais de la mobilisation.

Notes aux éditeurs:
-CIDSE est une alliance internationale d'agences de développement catholiques travaillant ensemble pour la justice mondiale. Nos organisations membres 17 d'Europe et d'Amérique du Nord se réunissent sous l'égide de la CIDSE pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Nous mettons au défi les gouvernements, les entreprises, les églises et les organismes internationaux d'adopter des politiques et des comportements qui promeuvent les droits de l'homme, la justice sociale et le développement durable. www.cidse.org

-Le document est disponible en anglais, français et espagnol.

-En savoir plus sur le travail de la CIDSE en matière de justice climatique: https://www.cidse.org/climate-justice.html

-En savoir plus sur la campagne: Un changement pour la planète- Des soins pour les gens: https://www.cidse.org/rethinking-development/change-for-the-planet-care-for-the-people.html

-La lettre encyclique est disponible ici:
http://w2.vatican.va/content/francesco/en/encyclicals/documents/papa-francesco_20150524_enciclica-laudato-si.html

-Cliquez sur ici Regardez notre série «Histoires pour la justice climatique», qui comprend des interviews de personnes aux prises avec des problèmes liés au climat, y compris une intervention du Premier ministre de Tuvalu, un petit État insulaire menacé par la montée des océans.

-Cliquez sur ici pour visionner une série d'entretiens filmés par la CIDSE sur l'encyclique, notamment avec des orateurs tels que Naomi Klein (auteur), Mary Robinson (Fondation Mary Robinson), Victoria-Tauli Corpuz (Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones), Peter Turkson ( Président du Conseil pontifical «Justice et paix»).

Pour organiser des entretiens, veuillez contacter:
Valentina Pavarotti, Responsable Médias et Communication CIDSE, pavarotti (at) cidse.org, +32 (0) 2 282 40

 

CIDSE_COP21_Paper_October_2015_EN.pdf
CIDSE_COP21_Paper_October_2015_ES.pdf
CIDSE_COP21_Paper_October_2015_FR.pdf
CIDSE_press_release_launch_of_COP21_paper.pdf

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange