Pétition: dites à l'UE de soutenir le traité des Nations Unies pour les entreprises et les droits de l'homme! - CIDSE
© CIDSE

Pétition: Dites à l'UE de soutenir le traité des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme!

© CIDSE

Nous vivons dans un monde où les entreprises ont des pouvoirs sans précédent. Chaque jour, les sociétés transnationales ont un impact sur les gens ordinaires - de l’exploitation des travailleurs à la destruction de l’environnement, en passant par l’évitement des impôts et la dévastation des communautés par l’extraction. Ils le font en toute impunité, car ils ont saisi une influence sans précédent sur les gouvernements et les décideurs.

Jusqu'à présent, les entreprises ont veillé à ce que presque toutes les directives et politiques qui les exhortent à faire respecter les droits des citoyens ordinaires soient volontaires et non exécutoires. Cela pourrait être sur le point de changer.

Les Nations Unies (ONU) ont présenté une proposition historique qui pourrait obliger les sociétés transnationales et autres entreprises commerciales à rendre compte des violations des règles du droit international relatives aux droits humains. Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (UNHRC) appelle les gouvernements à élaborer un ensemble de règles juridiquement contraignantes pour ces sociétés transnationales en matière de droits de l'homme, connu sous le nom de «traité des Nations Unies». Ce traité pourrait protéger les personnes contre les atteintes aux droits humains commises par des entreprises et traduire leurs responsables en justice.

Ce traité devrait avoir un impact réel sur les communautés affectées négativement par les grandes entreprises. Il existe déjà des centaines d'organisations et de mouvements sociaux qui contribuent à façonner le contenu, et la CIDSE en fait partie.

Malheureusement, l'Union européenne n'est pas si enthousiaste et a jusqu'à présent boycotté les négociations. Qu'il s'agisse d'accords commerciaux tels que l'AECG ou le TTIP qui permettent aux entreprises de poursuivre les gouvernements, à l'utilisation de projets d'aide étrangère comme opportunités d'investissement commercial - l'UE a l'habitude de garantir un traitement privilégié aux entreprises enregistrées dans leur pays.

Aidez à rendre justice aux victimes d'abus commis par des entreprises et à défendre les droits des citoyens ordinaires. Dites à l'UE que nous avons besoin d'un traité contraignant sur les entreprises et les droits de l'homme!

pétition

Je suis très préoccupé par l'absence de l'Union européenne et de ses États membres des négociations sur un traité des Nations unies sur les sociétés transnationales et autres entreprises du secteur des droits de l'homme. Si ce traité était adopté, il pourrait constituer une chance historique pour la justice. Les citoyens du monde entier qui souffrent face à des sociétés transnationales téméraires auront enfin la possibilité de leur demander des comptes.

J'ai honte que l'UE sape cet important processus en refusant de prendre part aux discussions. Je me joins aux citoyens de toute l'Europe pour exiger de nos gouvernements qu'ils soutiennent formellement le processus des traités des Nations Unies en participant de bonne foi aux discussions sur la nature, le contenu et la portée du traité qui se tiendra à Genève en octobre 2016.

Au cours de ces entretiens, nous voulons que les États considèrent les points ci-dessous comme la prémisse fondamentale du traité de l'ONU:
1. Le traité doit introduire une législation contraignante pour prévenir les violations des droits de l'homme et mettre fin à l'impunité des acteurs du secteur privé, et les obliger à réparer les atteintes aux droits de l'homme, quel que soit l'endroit où ils exercent leurs activités.
2. Le traité doit permettre aux personnes qui ont une réclamation contre une entreprise d'avoir accès à la justice, non seulement dans leur propre État d'origine, mais dans tous les autres États ayant compétence sur l'entreprise concernée.
3. Le traité doit contenir des dispositions obligeant les États à respecter, protéger et appliquer les droits de l'homme et à faciliter l'accès à la justice des communautés touchées, ainsi que du travail des défenseurs des droits de l'homme et des lanceurs d'alerte.

Signer la pétition ici

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange