L'engagement de la CIDSE pour les droits humains à Genève - CIDSE
© CIDSE

Engagement de la CIDSE pour les droits de l'homme à Genève

© CIDSE

La CIDSE participera à la deuxième session du groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée sur les sociétés transnationales et autres entreprises liées aux droits de l'homme (IGWG), qui se tiendra à Genève du 24-28 octobre 2016.

Suivez CIDSE sur Facebook et Twitter pour les mises à jour de Genève cette semaine.

Jusqu'à présent, si le droit international a défini les obligations des États en matière de protection des droits de l'homme, il n'a pas suffisamment exploré la responsabilité des entreprises pour leurs violations des droits de l'homme. Un tournant a été atteint pour 25 June 2014, lorsque le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève a adopté une résolution sur l'élaboration d'un instrument international juridiquement contraignant on sociétés transnationales d’autres entreprises du secteur des droits de l’homme, également appelé «Traité des Nations Unies ».

La résolution des Nations unies appelait à la création d'un groupe de travail intergouvernemental (IGWG) chargé d'élaborer le traité. À la suite de sa première session, le groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée a présenté son rapport au Conseil. La deuxième session aura lieu à Genève, à l’occasion du 24-28 d’octobre, et sera consacrée à mener des délibérations constructives sur le contenu, la portée, la nature et la forme du futur instrument international.


Position de la CIDSE par rapport à la session et au processus

Les organisations de la société civile, y compris la CIDSE, cherchent des moyens pour que le traité soit centré sur l’être humain, allant de mesures préventives telles que l’implication des personnes concernées dans les évaluations d’impact à la définition des responsabilités des entreprises, des obligations directes et indirectes des entreprises, des principes de responsabilité du groupe des entreprises, et finalement , responsabilité pénale pour les violations graves des droits de l'homme.

Pour cette session en particulier, la CIDSE a répondu à l’appel à contributions avec un soumission conjointe avec les Amis de la Terre Europe, SOMO, Brot für die Welt et IBFAN-GIFA. La communication se concentre sur trois éléments fondamentaux d'un futur traité: l'accès à des recours, des mécanismes d'application efficaces, et le traité et le régime de commerce et d'investissement. L'analyse et les propositions sont basées sur un rapport de séminaire avec des experts juridiques, des défenseurs des communautés touchées et des ONG européennes au sein de l’Alliance des traités, où différentes options ont été présentées et discutées. Voir également déclaration orale.


Activités de la CIDSE dans la perspective de la session

Le 12 octobre, la CIDSE a co-organisé une réunion d’experts sur le traité à Bruxelles avec les Amis de la Terre Europe, le SOMO, le Forum européen des droits de l’homme, la FIDH et la CJCE, afin de faciliter le dialogue entre les décideurs européens, les juristes et les juristes. Les ONG sur le contenu du traité, en particulier sur le champ des entreprises couvertes ainsi que sur les questions susmentionnées abordées dans notre communication. La CIDSE avait co-organisé une session à la conférence de la présidence de l'UE sur la complémentarité du Traité avec les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme.

Le mois d'octobre, plus de signatures 13 ont été livrées en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et à Bruxelles suite à une pétition appelant l'UE à soutenir le processus des traités des Nations Unies et à participer de bonne foi à la prochaine session de l'IGWG. À Bruxelles, sur un fond de pancartes représentant les défenseurs des droits de l’homme 90.000 tués l’année dernière en défendant leur forêt, leur territoire et leurs rivières, les signatures étaient: présenté à M. Ben Smulders, chef de cabinet du vice-président de la Commission européenne, Timmermans. Cette initiative des Amis de la Terre Europe a été soutenue par la CIDSE et plusieurs autres organisations.

En outre, la CIDSE et ses membres participent activement aux débats nationaux sur les plans d'action pour les entreprises et les droits de l'homme fondés sur les principes directeurs des Nations Unies, dans des pays tels que l'Autriche, la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, la Suisse et le Royaume-Uni. partenaires pour suivre et évaluer la situation sur le terrain.


Activités à Genève par les membres et partenaires de la CIDSE

Des représentants du secrétariat de la CIDSE assisteront à la session en compagnie de ses membres CAFOD et CCFD-Terre Solidaire.

La CIDSE collaborera également avec plusieurs alliés et partenaires, notamment:
- Julia Fernandes, MAB, Brésil
- Sandra Quintela, PACS, Brésil
- FASE, Brésil
- BePe, Sombra Rouge Glencore, Argentine
- Elisabet Périz, Tierra Digna / Sombra Rouge Glencore, Colombie
- Rodrigo Peret, Franciscains Brésil / Iglesias y Minería
- Pablo Sanchez, GRUFIDES Pérou / Iglesias y Minería
- Ricardo Navarro, CESTA / Amis de la Terre El Salvador
- CEDIB, Bolivie
- Ilham Rawoot, AIDC, Afrique du Sud
- Caroline Ntaopane, Womin, Afrique
- Henri Muhiya, CERN, RD Congo
- Mona Sabella, El Haq
- Jaybee Garganera, Alyansa Tigil Mina, Philippines
- Nurhanudin Achmad, Sawit Watch, Indonésie

Vous êtes invités à participer à l'événement suivant:

Monday, 24/10: 18:30-20:30
«En préparation d'un traité: appel à un dialogue constructif et à une action commune», soirée de conférence organisée par le Centre catholique international de Genève (CCIG), Franciscans International (FI), Dominicans for Justice and Peace, Fastenopfer, International Platform Against Impunity. Lieu: Salle de conférence - Club Suisse de la Presse, Route de Ferney 106-1202 Genève (voir pièce jointe ci-dessous pour plus de détails)

Regardez la vidéo ici une interview filmée par CIDSE avec Elisabet Peril sur l'importance du traité pour la Colombie

CIDSE et l'Alliance des Traités
La CIDSE est l’un des principaux membres de la Alliance des traités, une coalition mondiale de groupes et de mouvements de la société civile soutenant l’élaboration d’un instrument international contraignant.

Ici vous pouvez trouver la déclaration de l'Alliance des traités pour la session 2nd IGWG («Déclarations collectives», EN-ES-FR-PT), ainsi que les soumissions d'autres membres de l'Alliance des traités à la session 2nd IGWG, couvrant la gamme de questions traitées programme de travail du Groupe de travail intergouvernemental («déclarations individuelles ou de groupe»).

Les événements organisés par le Traité Alliance peuvent être trouvés ici. Celles-ci incluent un rassemblement avec la presse le lundi 24th October de 3: 30pm à 4: 30pm

 

Contacts de la CIDSE à Genève:
Denise Auclair: auclair (at) cidse.org
Stefan Reinhold: reinhold (at) cidse.org

 

EN-CIDSE BfW FoEE Soumission de SOMO IBFAN 2nd-Session IGWG Oct 2016
En marge de l'invitation à des manifestations en marge des STN et des droits de l'homme 24 Oct 2016

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange