L'élection de Donald Trump suscite des inquiétudes sur les engagements climatiques - CIDSE à la COP 22 - CIDSE

L'élection de Donald Trump suscite des inquiétudes sur les engagements climatiques - CIDSE à la COP 22

Après l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis d’Amérique, juste après la ratification de l’Accord de Paris, des inquiétudes se font jour quant à l’avenir de la politique climatique.

Le déni du changement climatique de M. Trump et son soutien explicite à l'industrie des combustibles fossiles sont particulièrement alarmants, à un moment où le passage à des sources d'énergie renouvelables et non polluantes est plus urgent que jamais.

Croyant au pouvoir du peuple, nous sommes rassurés par le large soutien du peuple américain à l'action pour le climat et aux énergies renouvelables. Nous espérons donc que M. Trump entendra leurs demandes. Le puissant mouvement pour le climat américain a déjà beaucoup accompli et nous souhaitons exprimer notre solidarité pour leurs luttes futures.

Aucun pays n'est à l'abri du changement climatique et tous doivent faire partie de la solution. Il est dans l'intérêt national de chaque pays de mettre en œuvre l'accord de Paris!

Au Maroc, à COP22, nous nous engagerons à rendre l’accord de Paris plus audacieux et plus ambitieux, en solidarité avec les personnes les plus touchées dans un dialogue inclusif. «Rejetons toute forme de violence, apprenons à pardonner et à se réconcilier. Modélisons l'inclusivité et souhaitons la bienvenue à tous. "(Extrait de la publication de Center of Concern *"Prière après l'élection»)

Plus d'informations sur CIDSE à COP22 sont disponibles ici.

(* Center of Concern est membre de la CIDSE aux États-Unis).

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange