Communiqué de presse: UE, permettre aux citoyens de changer: priorisez la consommation et la production durables! - CIDSE

Communiqué de presse: L'UE, donnez aux citoyens la force de changer: donnez la priorité à la consommation et à la production durables!

Avant la publication du paquet d'action de la communication de la Commission européenne (CE) sur les objectifs de développement durable (ODD) et avant la révision du consensus européen pour le développement, la CIDSE et la FTAO unissent leurs voix pour souligner l'importance du changement des modes de vie pour construire un avenir durable pour l'Europe et au-delà.

L’UE ne doit pas laisser passer sa chance et assumer ses responsabilités. encourager les citoyens à changer de mode de vie, tout en leur permettant d’embrasser et de soutenir modes de production et de consommation durables. L’appel au changement et à l’innovation s’adresse déjà à l’UE de la base, à partir d’une multiplicité d’acteurs répartis dans toute l’Europe. Les citoyens exigent la possibilité de choisir parmi des alternatives de consommation plus durables; ils veulent pouvoir activer les modifications nécessaires. Ils prennent de plus en plus conscience des conséquences de leurs choix sur l'environnement et sur les moyens de subsistance des populations de nombreux pays pauvres. Surtout, les citoyens ne veulent pas, par leurs choix de consommation quotidiens, se faire complices de programmes de métiers et de systèmes de production qui violation des droits de l'homme et dommages à la nature.

Parmi ces citoyens se trouvent ceux réunis par le réseau CIDSE, constitué d'organisations 18 qui atteignent en Europe environ un million de personnes. Le réseau CIDSE s'est associé à la campagne «Changer pour la planète - Prendre soin de la population”, Diffusant le défi d'adopter des habitudes de consommation plus durables en matière d'alimentation et d'énergie. «De plus en plus de mouvements et d’organisations extérieurs à notre réseau, y compris le Fédération internationale des mouvements catholiques adultes en milieu rural, les Centre social européen jésuite, Caritas Europa, les Fédération internationale des mouvements de jeunes catholiques paroissiaux, les Mouvement des Focolari, ICMS Pax Romana et Mouvement climatique catholique mondial participent à l'action de la campagne, démontrant ainsi la volonté croissante de la société civile, y compris des jeunes, de se mobiliser et de s'engager pour des modes de vie durables », a déclaré Bernd Nilles, secrétaire général de la CIDSE.

Le commerce équitable est une initiative concrète ascendante contestant les modes de consommation et de production conventionnels. Il s’agit d’un partenariat commercial qui intègre depuis sa création les différentes dimensions du développement durable, permettant aux producteurs de rejoindre le mouvement du commerce équitable. le Bureau de promotion du commerce équitable, représentant les pionniers du mouvement mondial croissant du commerce équitable (Commerce équitable internationall, le Organisation mondiale du commerce équitable - Global et Organisation mondiale du commerce équitable - Europe), invite l'Union européenne à mieux coordonner ses politiques internes et externes afin de promouvoir une consommation et une production durables. Par exemple, la Commission européenne a publié en avril un guide 2016 sur le document «Buying Green» sur les marchés publics, sur les impacts environnementaux des décisions d'achat des autorités publiques, plutôt que la publication d'un guide sur la manière dont les marchés publics peuvent servir un outil qui soutient les différentes dimensions de la durabilité. , dans l’UE et dans les pays du Sud. «Acheter vert ou social est un faux dilemme. L'Union européenne doit rompre les silos et mettre en place une approche coordonnée de la consommation et de la production durables », a déclaré Sergi Corbalán, directeur exécutif de la FTAO.

Le Consensus européen sur le développement, actuellement à l’étude, est également identifié par la CIDSE et la FTAO comme une occasion de promouvoir des modes de consommation permettant de mieux connecter les consommateurs et les producteurs, permettant ainsi aux citoyens de comprendre et de contrôler l’impact de leur consommation sur le développement durable. Il devrait promouvoir modèles économiques durables centrés sur les personnes, en particulier dans l’agriculture, où les investissements et les politiques devraient favoriser les pratiques agro-écologiques non polluantes et sans danger pour le climat, reposant sur une technologie reposant sur des pratiques culturelles, ainsi que sur les connaissances et la sagesse des communautés. D'autre part, le consensus doit reconnaître la responsabilité considérable de l'Europe pour favoriser les changements nécessaires à la réalisation du nouvel agenda. L’UE devrait cesser de promouvoir le modèle économique dominant, fondé sur la poursuite du extraction de matières premières, en particulier du Sud, pour répondre aux besoins de l’industrie et des marchés européens. C’est un modèle insoutenable et injuste, fondé sur le privilège, produisant une quantité ingérable de déchets et fonctionnant grâce à l’exploitation de communautés désemparées.

Grâce à des initiatives locales, telles que la campagne Fair Trade Town, les communautés européennes préparent déjà la voie à nouveaux modèles sociaux et économiques européens qui favorisent des modes de production et de consommation durables et la citoyenneté mondiale. Ils devraient être le point de départ d'un consensus de développement renouvelé promouvant les piliers économique, environnemental et social de la durabilité. - FIN

Notes aux éditeurs:

La CIDSE est une famille internationale d'organisations catholiques de justice sociale qui travaillent ensemble pour promouvoir la justice, exploiter le pouvoir de la solidarité mondiale et créer un changement transformationnel pour mettre fin à la pauvreté et aux inégalités. Nous le faisons en contestant l'injustice systémique et l'iniquité ainsi que la destruction de la nature. Nous croyons en un monde où chaque être humain a le droit de vivre dans la dignité. www.cidse.org

Recommandations de la CIDSE pour la révision du consensus européen pour le développement: Faites des droits de l'homme et de la protection de l'environnement les fondamentaux!

L'Office de promotion du commerce équitable (FTAO) prend la parole au nom du mouvement du commerce équitable pour le commerce équitable et la justice commerciale dans le but d'améliorer les moyens de subsistance des producteurs et des travailleurs marginalisés du Sud. La ZLEO est une initiative conjointe de Fairtrade International, de l'Organisation mondiale du commerce équitable et de l'Organisation mondiale du commerce équitable - Europe.

La trousse à outils de la ZLEOLocaliser les objectifs de développement durable (ODD) grâce au commerce équitable »

Coordonnées:

Valentina Pavarotti, responsable des médias et de la communication à la CIDSE
+ 32 (0) 2 2824073, pavarotti@cidse.org

Alice Sinigaglia, coordinatrice du projet FTAO
+ 32 (0) 2 54 31 923, sinigaglia@fairtrade-advocacy.org

 

PR_EU_Enable_citizens_to_make_change_CIDSE_FTAO.pdf

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange