Vie durable: nourrir notre relation avec la nature et les autres - CIDSE

Mode de vie durable: nourrir notre relation avec la nature et les autres

© Madalena Meneses

Amoureux de la vie et en quête de liberté. Au 25, Maria Meneses, une jeune femme portugaise dynamique, a découvert qu'il y avait un mot pour ce qu'elle vivait: la durabilité.

En raison de graves complications à la naissance, Maria est née avec une paralysie cérébrale. Les médecins ont même demandé à ses parents de dire au revoir, mais la force de vie de Maria changeait toujours les chances. À la fin de son premier, long, mois en soins intensifs (unité de soins intensifs), elle est rentrée chez elle. Ce n'est qu'une des raisons pour lesquelles elle est extraordinaire, depuis son premier jour.

Les suites de l'accouchement, uniquement motrices, ne la dérangent pas. «C'est ma condition, je ne sais pas comment vivre sans la paralysie.» Elle assume calmement son rythme et, en fait, il n'y a rien qui la conditionne: elle surfe, elle rêve tellement haut qu'à 20 ans elle s'est jetée d'un avion (ayant déjà fait quatre sauts en parachute), elle est actrice de théâtre (ayant déjà joué sur les scènes nationales), parmi de nombreuses autres aventures.

Elle croit que la durabilité fait partie de nous et que c'est par de petits gestes, au quotidien, que nous pouvons faire la différence. C'est au contact direct de la nature qu'elle recharge ses batteries. «J'aime aller à la plage, aller dans un jardin et écouter ce qui s'y passe, j'ai besoin de sentir le pouls de la Terre.» Elle profite également de ces moments pour contempler le monde et apprendre à mieux en prendre soin. C'est ainsi qu'elle a réveillé ses soins personnels. Elle a appris à se respecter, son temps et son conditionnement chaque jour, même si elle croit profondément qu'elle n'a pas de limites.

Elle a suivi le cursus académique normal, dans l'enseignement privé puis dans l'enseignement public, et a toujours eu beaucoup de facilité à se faire des amis. C'est parce que Maria se démarque surtout par sa joie de vivre, avec son rire si particulier, si contagieux!

C'était quand elle a rejoint le CISV (Village d'été international des enfants) qu'elle a suscité un intérêt et une passion pour des thèmes tels que le développement durable, qui est l'un des quatre piliers de l'organisation. L’objectif principal du CISV est d’éduquer les enfants à la paix, par le biais d’activités qui renforcent l’esprit de coopération et rassemblent des enfants du monde entier et de toutes les cultures pour se connaître et se respecter.

Maria est une personne qui s'est toujours battue pour son indépendance et qui compte donc sur toute sa famille et ses amis pour célébrer avec elle toutes les réalisations de sa liberté. Et c’est comme ça que Maria nous met au défi: nourrir nos relations.

Regardez la vidéo ci-dessous: 

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange