Justice fiscale: un moyen puissant de lutter contre les inégalités - CIDSE

Justice fiscale: un puissant moyen de lutter contre les inégalités

La fiscalité est considérée comme un sujet complexe, mais elle nous concerne tous. La fiscalité en tant que source de recettes publiques est un moyen puissant de lutter contre les inégalités et de lutter contre la pauvreté dans le monde.

NB: Les opinions exprimées dans ce blog ne reflètent pas nécessairement les positions officielles de la CIDSE.

Je le connais personnellement en tant que militant pour la justice fiscale et en tant que femme kenyane.

Dans mon pays, le gouvernement ne peut pas remplir son obligation de fournir une eau propre et salubre à ses citoyens, en particulier ceux qui vivent dans des quartiers informels et des taudis dans les villes - en contradiction flagrante avec les riches qui vivent dans des quartiers chics et connaissent rarement des pénuries d'eau. . Le système de santé est terriblement sous-financé; le personnel de santé, les médecins et les infirmières sont obligés de faire la grève pour réclamer une amélioration des salaires, du matériel hospitalier et des médicaments afin de mieux servir la population.

De l'Afrique à l'Asie en passant par l'Amérique latine, les citoyens perdent des incitations fiscales et des allégements fiscaux accordés par les gouvernements aux sociétés minières pour exploiter nos ressources naturelles. Tous les pays du monde perdent lorsque les multinationales abusent des politiques fiscales et des paradis fiscaux pour éviter de payer leur part d’impôts.

S'unir pour la justice fiscale
L’Alliance mondiale pour la justice fiscale, dirigée par le Sud, constitue un front de campagne uni pour le mouvement mondial de la fiscalité - réunissant des groupes de la société civile au sein de coalitions aux niveaux national, régional et international. Cela se fait au moyen d’actions conçues collectivement et de la promotion de solutions de rechange en matière d’équité fiscale.

TaxJustice for WomensRights campagne montage petit

Depuis le mois de mars de 8-24, des centaines d’organisations du monde entier se sont réunies dans le #Justice pour le droit des femmess Journées mondiales d’action. Cette nouvelle campagne devait être lancée à l'occasion de la Journée internationale de la femme et coïncider avec la réunion annuelle de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies. Les groupes de défense des droits des femmes, des syndicats et de la justice fiscale se sont associés pour mener des actions de campagne dans plus de pays 35.

Dans le cadre de la campagne, de New York à Nairobi en passant par Manille, les femmes, les filles et nos alliés ont organisé des rassemblements, des tournées de conférences, des forums féministes et des marches. Ils ont appelé les gouvernements à respecter leurs engagements de garantir les droits des femmes et l'égalité économique en prenant des mesures en faveur de la justice fiscale. Je me suis retrouvé à la Commission de la condition de la femme de l'ONU, à une événement parallèle sur la justice fiscale pour les droits des femmes que j'ai aidé à co-organiser avec les membres et partenaires de GATJ. J'ai également été invité à prendre la parole lors d'un événement officiel de haut niveau organisé par l'Équateur, l'actuel dirigeant du G77, afin de convaincre les gouvernements de créer une commission mondiale de la fiscalité des Nations Unies, qui permettra à tous les pays de s'asseoir à la même table établissement de règles fiscales internationales.

TaxJustice for WomensRights artiste graphique inconnu

Les revendications communes des divers syndicats, des défenseurs des droits des femmes, du développement et de la justice fiscale ont envoyé un puissant message uni. En conséquence, les gouvernements de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies se sont engagés à rendre la politique fiscale plus progressive pour soutenir les droits des femmes et les services publics.

Je pense que ce qui a très bien fonctionné, c’est le caractère inclusif de la campagne, qui a permis à différents acteurs de s’associer avec leurs capacités et leur temps. C'était passionnant de voir comment les organisations, grandes et petites, partageaient généreusement l'expertise de la campagne ou des services, tels que la traduction, qui bénéficient à tous les participants à la campagne.

Sur la base de cette campagne, le premier Réunion mondiale sur la justice fiscale pour les droits des femmes s'est tenue en juin 2017 à Bogota, en Colombie. Une déclaration mondiale est à venir et un travail collectif est en cours afin de tirer parti de la campagne fondamentale et des initiatives de plaidoyer menées cette année.
Cependant, au-delà des résultats positifs de notre campagne, il est toujours vrai que tant que les nations du Nord représentées par le G20, les sociétés multinationales et les riches détermineront les règles fiscales internationales, les ressources nécessaires au financement des droits des femmes et de l’égalité économique seront sapées. Le monde ne pourra pas réaliser les droits des femmes et des filles, l'égalité des sexes ou les objectifs de développement durable sans agir pour la justice fiscale.

Les fuites fiscales sont le résultat de lois fiscales nationales, de paradis fiscaux et de réductions d’impôts pour les riches, discriminatoires et discriminatoires, qui protègent le capitalisme et les privilèges des hommes et aggravent l’inégalité des sexes. Selon un rapport publié par Oxfam Au début de 2017, seuls les milliardaires masculins de 8 possèdent la même richesse que la moitié la plus pauvre de la planète.
L'utilisation croissante de la TVA et d'autres taxes à la consommation régressives, en partie pour compenser l'abaissement des taux d'imposition des sociétés et progressif, aggrave les inégalités entre les sexes.

Le mouvement en croissance rapide de la justice fiscale prend des mesures pour changer le discours. La justice fiscale et l’égalité des sexes doivent être des réalités vécues, en particulier pour les femmes et les filles du Sud.

 

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange