Déclaration écrite de la CIDSE pour la 3e session de l'IGWG - CIDSE

Déclaration écrite de la CIDSE pour la 3rd Session du IGWG

Contribution de la CIDSE au groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée sur les sociétés transnationales et autres entreprises liées aux droits de l'homme pour sa troisième session (Genève, 23 – 27, octobre 2017)

La CIDSE se félicite des éléments de l'instrument international juridiquement contraignant sur les droits de l'homme qui concerne les sociétés transnationales et les autres entreprises, présenté par le président-rapporteur. Ils présentent une vision holistique des défis nécessitant une action internationale. Il appartient maintenant aux États d’examiner les différents éléments et de formuler des propositions constructives en vue de leur élaboration plus avant et du texte même du traité.

Cette soumission met en évidence un certain nombre de domaines que les gouvernements devront prendre en compte pour approfondir leur réflexion et leur travail. Cela fera partie des étapes nécessaires pour mieux passer des éléments au texte du traité.

En tant que famille internationale d’organisations catholiques de justice sociale, nous avons participé à des discussions politiques au niveau national pour veiller à ce que les entreprises respectent les droits de l’homme dans toutes leurs activités et encourageons vivement nos propres gouvernements à participer activement à la session du groupe de travail intergouvernemental des Nations Unies.

Contact: Denise Auclair (auclair (at) cidse.org)

 

 

 

Déclaration écrite de la CIDSE 3rd Session IGWG Oct 2017

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange