Démolition imminente de tout le village bédouin d'Umm al-Hiran en Israël - CIDSE
© Centre juridique Adalah pour les droits des minorités arabes

Démolition imminente de tout le village bédouin d'Umm al-Hiran en Israël

© Centre juridique Adalah pour les droits des minorités arabes
Village bédouin d'Umm al-Hiran

Lettre commune EuroMed Droits et CIDSE à Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Cher haute représentante Federica Mogherini,

Nous vous écrivons en tant que représentants d'organisations de la société civile israéliennes, palestiniennes et européennes pour attirer votre attention sur la démolition imminente d'Umm al-Hiran, un village bédouin situé dans le Naqab (Néguev), dans le sud d'Israël. Si cette démolition se poursuit, les autorités israéliennes se déplaceront de force contre les villageois de 350, créant ainsi un dangereux précédent pour l'évacuation de citoyens bédouins palestiniens appartenant à 70 000 et vivant dans des villages que le gouvernement israélien a toujours refusé de reconnaître.

Le 21 de mars, les autorités israéliennes ont publié des ordonnances d'expulsion dans chaque maison à Umm al-Hiran, annonçant sa destruction totale entre 2018 et 15 April 29.i Le plan discriminatoire du gouvernement est de construire une ville exclusivement juiveii sur les ruines du village, après avoir expulsé tous ses habitants bédouins. Les villageois combattent ce plan devant tous les tribunaux depuis près de 15. Les démolitions laisseront les familles bédouines sans toit, car il n’ya pas d’alternative convenue en matière de logement.iii En effet, les politiques de déplacement menées par Israël aggravent la pauvreté et entravent sérieusement le développement économique des communautés bédouines en Israël.iv

De plus, les politiques israéliennes en matière d'expulsion forcée constituent une violation flagrante du droit international relatif aux droits humains.v et devrait être considéré dans le contexte de la discrimination institutionnalisée croissante à l'encontre des citoyens palestiniens d'Israël. Un autre exemple de cette discrimination enracinée est illustré dans les débats en cours autour du projet de loi sur l’État de la nation juive, qui cherche à affaiblir davantage les principes démocratiques fondamentaux sur lesquels repose le partenariat UE-Israël.vi

L'UE a maintes fois encouragé Israël à garantir l'égalité des droits de tous ses citoyens, dans le droit et dans la pratique, notamment en garantissant une solution juste et équitable aux villages bédouins non reconnus.vii C'est pourquoi, à ce moment critique, nous vous appelons à exhorter Israël à mettre un terme à la démolition prochaine d'Umm al-Hiran, conformément au respect du droit international et au devoir de l'État de protéger les droits de tous les citoyens, sans distinction de race ou d'appartenance nationale.

Nous attendons avec impatience votre réponse à nos préoccupations.

Cordialement,

Michel Tubiana, Président d'EuroMed Droits
Josianne Gauthier, secrétaire générale, CIDSE

____________i https://www.timesofisrael.com/israel-notifies-bedouin-village-that-it-will-be-razed-entirely-next-month/
ii https://www.adalah.org/en/content/view/9186?mc_cid=abf0bf2f03&mc_eid=e54e05fc1b
iii https://www.adalah.org/en/content/view/9319
iv https://www.cidse.org/publications/palestine-israel/no-place-like-home.html
v CESCR, Observation générale 7: Le droit à un logement suffisant (Art. 11 (1) du Pacte): Expulsions forcées, par. 3 .; PIRDCP, art. 12, Art. 17
vi http://www.europarl.europa.eu/sides/getAllAnswers.do?reference=E-2017-007745&language=DA
vii http://www.europarl.europa.eu/sides/getAllAnswers.do?reference=E-2017-000898&language=EN

Voir également EuroMed Droits et déclaration CIDSE, 25 novembre 2016 à propos des projets de l'État d'Israël de démolir le village bédouin d'Umm al-Hiran, dans le Naqab (Néguev), dans le sud du pays.

Lettre EuroMedRights de CIDSE à Federica Mogherini 10 April 2018

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange