La boîte à outils Croyez au changement - CIDSE
© CIDSE

La boîte à outils Croire au changement

© CIDSE
Atelier sur le genre et l'église à Accra, Ghana

Quand j'ai commencé à travailler en tant que premier conseiller dédié au genre chez CAFOD il y a neuf ans, je me suis demandé à quoi cela ressemblerait - travailler à la promotion de l'égalité des sexes et des droits des femmes dans une organisation catholique. Eh bien, je peux vous dire ceci - ce n'était pas toujours facile. Le terme `` genre '' était alors et continue d'être une patate chaude, suscitant des débats houleux dans chaque formation sur le genre que j'avais dispensée au cours de ces années, à la fois en Europe et dans les nombreux pays dans lesquels les organisations partenaires de CAFOD travaillent.

Plusieurs fois, lors de mes visites dans un nouveau lieu, je fus accueillie avec une suspicion initiale et parfois confrontée à des questions telles que: «Pourquoi êtes-vous venu ici? Pour faire quoi exactement? 'Essayez-vous de faire en sorte que les femmes et les hommes soient pareils?' «C'est comme ça que les choses ont toujours été ici. Qui es-tu pour que les choses se fassent différemment? Malgré cela, bien que la promotion de la justice de genre au sein de la communauté catholique présente des défis, je peux vous assurer que les opportunités sont bien plus nombreuses. Plus important encore, le moment est venu de tirer parti de ces opportunités et d'aller au-delà de nos zones de confort.

Alors, quel est le problème avec le «genre» alors? Certaines personnes que j'ai rencontrées pensent, en parlant d'égalité des sexes, que cela ne s'applique qu'aux femmes et que les projets sur l'égalité des sexes ne soutiendraient que les femmes à l'exclusion des hommes. D'autres croient à tort que l'égalité des sexes est un concept occidental étranger qui ne cadre pas avec certaines traditions culturelles existantes, ou craignent qu'il ne cherche à conférer aux femmes un pouvoir sur les hommes. Comment répondre à ces malentendus? J'explique que l'égalité des sexes ne concerne aucune de ces choses. Je réponds en soulignant ce qui suit, à savoir qu’il s’agit de créer des conditions propices à l’amour, à la compassion et à la justice pour les pauvres, qu’il s’agit des femmes et des hommes pauvres. J'insiste sur le fait que l'égalité des sexes cherche à apporter de bonnes nouvelles et l'égalité des chances pour tous et que l'Église a un rôle vital à jouer dans la promotion de cette égalité des chances pour tous et dans la préservation de la dignité des femmes et des hommes.

La série Croire au changement La boîte à outils a été développée précisément dans ce but: aider l’Église à promouvoir la justice de genre. La trousse à outils est une ressource pour le genre pour le personnel des organisations d'organisations d'églises, en particulier d'organisations d'églises catholiques et ceux qui ont l'intention de travailler avec ces organisations d'églises. La trousse à outils est conçue comme un guide inspirant pour les aider dans leur travail en faveur de la justice entre les sexes. Cette boîte à outils s’appuie sur les enseignements tirés des discussions et les discussions avec les partenaires sur leur approche de la problématique hommes-femmes alors que j’étais conseillère pour les questions de genre à CAFOD (2009-2018). Il entend sensibiliser l’opinion à l’importance de l’égalité des sexes, répondre aux préoccupations et aux idées fausses communes et accroître les compétences du personnel et la qualité des programmes. L’évaluation externe de CAFOD sur le genre a souligné la nécessité de renforcer les capacités et la confiance tant du personnel de CAFOD que de ses partenaires, en particulier pour encourager les partenaires de l’église à promouvoir l’égalité des sexes dans leur travail. Les partenaires ont mentionné qu'ils souhaitaient travailler davantage sur le genre, mais se sont parfois sentis un peu «intimidés et confus par le langage utilisé et l'expertise technique requise».

La boîte à outils a été lancée en mars 2018. Elle rassemble des études de cas, des exemples et des enseignements tirés des quatre coins du monde, notamment des déclarations inspirantes, des réflexions théologiques, des exercices pratiques et des outils. Jusqu'à présent, il a été testé et mis à l'essai avec des partenaires de CAFOD en Ouganda, au Kenya, au Myanmar et au Bangladesh. Une délégation conjointe CAFOD / CIDSE a visité le Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar (SECAM) en dispensant une formation sur cette boîte à outils à des représentants du SECAM et du Secrétariat national catholique. La réponse globale à la formation et à la boîte à outils a été très positive, les participants appréciant la variété d’exercices pratiques utiles, les valeurs et la méthodologie appliquées. Ils se sentaient particulièrement à l'aise et rassurés par le langage utilisé. La possibilité de mieux comprendre les valeurs et le langage avec lesquels les organisations confessionnelles sont identifiées a été appréciée par d'autres publics auxquels cette boîte à outils a été présentée. Par exemple, les participants au séminaire sur la religion et le genre organisé par le Partenariat pour la religion et le développement (PaRD) ont accueilli des outils tels que la boîte à outils Believe in Change qui leur permettait de créer des ponts entre religieux et laïcs. La trousse à outils a également reçu un accueil chaleureux à la XNUXe session de la Convention des Nations Unies sur la condition de la femme (CSW), où elle a été présentée à un panel interreligieux lors de l'une des sessions parallèles des ONG.

Que demander ensuite? La boîte à outils comprend des études de cas issues des programmes et des partenaires de CAFOD et est disponible pour une réutilisation non commerciale.. Les études de cas actuelles peuvent facilement être remplacées par celles de vos propres organisations partenaires, à condition de référencer le matériel original en cas de réutilisation. Dans cette optique, plusieurs membres du groupe de travail sur le genre de la CIDSE entreprendront un atelier de formation des formateurs à former afin d'être en mesure de diffuser et d'utiliser cette boîte à outils à des fins de formation. Suite à la réception favorable de la boîte à outils à la CSW, la Commission européenne a demandé à partager les enseignements tirés de la boîte à outils avec ses collaborateurs dans le cadre d'un processus plus large de renforcement des capacités de ses collaborateurs en matière de religion et d'égalité des genres. . Compte tenu des événements mondiaux récents concernant les abus et l'exploitation sexuels, les inégalités de genre et les écarts de rémunération entre hommes et femmes, appelle à une action concertée. Il existe un réel élan pour travailler ensemble dans un mouvement aussi large que possible pour s'attaquer à ces graves inégalités et abus et pour préparer le terrain pour un monde où, selon les termes de la religieuse brésilienne Ivone Gebara: Les hommes et les femmes habiteront dans leurs maisons; les hommes et les femmes mangeront le même pain, boiront le même vin et danseront ensemble sur la place bien éclairée, en célébrant les liens de toute l'humanité.

À propos de l'auteur: Tanja Haque, anciennement conseillère en genre de CAFOD (2009-2018) et travaille actuellement en tant que consultante pour la CIDSE pour la promotion de la boîte à outils Église et genre.

CAFOD_Church_and_Gender_kit.pdf

Partager ce contenu sur les médias sociaux