Des femmes qui résistent à l'extractivisme - CIDSE

Femmes résistant à l'extractivisme

Conférence coparrainée par un membre de la CIDSE, Développement et Paix (Canada) avec la participation de défenseurs de la terre 45 de plusieurs pays 20 (Montréal, avril 27-30, 2018)

D'avril 27 à 30, partenaires de Développement et Paix Chantheany Mout de DPA au Cambodge et Nur Neşe Karahan de Beyond Istanbul en Turquie se joindra à 40 à d’autres défenseures des droits humains du Québec, du Canada et du monde entier à la Rassemblement international de femmes résistant à l'extractivisme à Montreal. En partageant leurs expériences et leurs stratégies de résistance, ainsi qu'en dénonçant les menaces qui pèsent sur eux en raison de leur travail, la réunion mettra en lumière les impacts de l'extractivisme sur les femmes autochtones et non autochtones et les mesures importantes qu'elles prennent pour assurer le bien-être de leurs communautés et de leurs terres.

L'extraction de ressources, y compris les projets miniers, gaziers et pétroliers, ainsi que les projets énergétiques associés dont ils ont besoin, ont de lourdes conséquences sur les communautés du monde entier. Il est de plus en plus évident que les projets extractifs sont particulièrement préjudiciables à la vie des femmes dans les communautés touchées par l’exploitation minière, en raison de la destruction de l’environnement, de la violence sexiste et de l’inégalité sociale accrue, pour ne citer que quelques exemples.

Les femmes ne sont souvent pas consultées dans le processus de prise de décision ou dans l'évaluation des impacts sociaux et environnementaux des projets d'extraction. Leurs voix ne sont pas entendues et ils sont souvent marginalisés, en dépit de leur perspective et de leurs connaissances uniques, et du rôle important qu'ils jouent dans leurs communautés.

L'extraction de ressources du rassemblement international de femmes qui résiste comprendra des séances à huis clos où les participantes sont invitées à partager leurs expériences et stratégies avec d'autres activistes de première ligne, ainsi que sessions ouvertes au public. Les partenaires de Développement et Paix participeront à toute la réunion.

Des femmes dirigeantes autochtones de partout au Canada, ainsi qu'en Asie, en Amérique latine et en Afrique, parleront de stratégies créatives et féministes pour défendre leurs droits humains, leurs territoires et leurs communautés face à l'extraction à grande échelle de ressources. Développement et Paix organise un groupe de discussion qui lancera les activités publiques du programme, qui comprennent des ateliers et une soirée culturelle.

 Partenaire du PDN Nur Neşe KARAHAN, PDP du crédit

Nur Neşe KARAHAN a mené la résistance contre les projets de mines de cuivre et de barrages hydroélectriques sur la colline de Cerattepe, au-dessus de la ville d’Artvin, dans la région de la mer Noire en Turquie depuis 1995 en tant que membre de l’Association verte Artvin en Turquie. Elle est devenue présidente de l'association 2009, qui fait partie du réseau Beyond Istanbul, un partenaire de Développement et Paix qui défend les droits fonciers des communautés. Diplômé en sciences sociales, Neşe a été fonctionnaire du gouvernement de 1975 à 1995. Au cours des dernières années 20, elle a dirigé une boulangerie familiale après le décès de son mari. Neşe est née à Artvin dans 1956 et a deux fils.

 

 Partenaire du DP Chantheany MOUT Credit DP redimensionné

Chantheany MOUT est le coordinateur du réseau EISEI du développement et du partenariat en action (DPA) des industries extractives au Cambodge. DPA est un partenaire de longue date de Développement et Paix. Elle est titulaire d'un baccalauréat en génie de l'Institut de technologie du Cambodge. Au cours des cinq dernières années, Chantheany a coordonné le réseau EISEI national de la DPA, qui dirige la recherche, influe sur la politique minière et partage des informations sur les impacts sociaux et environnementaux de l'industrie extractive au Cambodge. Elle possède une connaissance approfondie et une expérience de l'engagement communautaire dans les projets miniers et agroalimentaires et représente DPA sur diverses plateformes du secteur privé.

 

 

 

L'inscription à la session publique est obligatoire en raison de l'espace limité.

Pour plus d'informations, veuillez contacter: Elena Wright, Chargée de plaidoyer et de recherche (elana.wright (at) devp.org).

Cet article a été publié à l'origine sur le site Web de Développement et Paix.
Développement et Paix est le membre de la CIDSE au Canada.

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange