Réglementer les entreprises pour garantir le droit à l'alimentation - CIDSE

Réglementer les entreprises pour garantir le droit à l'alimentation

Entraide et Fraternité

Vers la fin des affaires comme d'habitude?
Une analyse de Louise Pigeolet, bénévole à Entraide et Fraternité
Décembre 2018 (disponible en EN-FR)

Anglais
Le droit à l'alimentation est un droit fondamental qui est souvent compromis par les activités de grandes sociétés multinationales spécialisées dans l'agroalimentaire et l'extraction de ressources minérales et forestières dans le monde entier. Les personnes privées de ce droit et des revenus générés par leurs terres à la suite de l'accaparement des terres sont le plus souvent laissées sans défense face à ces géants. En plus de voir leur droit à la nourriture confisqué par une multinationale étrangère, ces personnes peuvent également souffrir du manque d'accès à des voies de recours leur permettant d'obtenir une indemnisation pour le préjudice subi. Plusieurs facteurs expliquent cet état de fait, dont certains sont enracinés dans les lacunes du droit international actuel. Le traité contraignant en cours d'élaboration par les Nations Unies serait un moyen de remédier à certaines de ces lacunes et de donner aux gens les moyens nécessaires pour se défendre dans ce scénario de David et Goliath.

Français
Le droit à l'alimentation est à la fois fondamental et fondamental. Les personnes privées qui ont obtenu le droit de paiement de leurs terres et de leurs revenus se sont retrouvées plus souvent démunies face à ces géants. This product is not to self-fac of your right to water. Ceci s'explique par différents facteurs, dont certains sont de la racine du droit international actuel. The contract face in the United States.

EN-Treaty_and_right_to_food_Entraide_et_Fraternité.pdf
FR-Traité_et_droit_à_l_alimentation_Entraide_et_Fraternité.pdf

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange