This translation has been provided by an automatic online service. Errors in translation are possible. To verify the translation, please contact us.

L'égalité des sexes dans la direction de la CIDSE - CIDSE

L'égalité des sexes dans la direction de la CIDSE

Nous assistons à des changements dans de nombreux domaines, les femmes atteignant enfin les postes de haut niveau dans de plus en plus de structures et d'organisations, mais nous le remarquons tout de même, car ce n'est pas encore la norme et nous savons que la route était sûrement pleine de défis, sinon soyez beaucoup plus. À la CIDSE, le visage de nos dirigeants a changé en quelques années seulement. C’est peut-être encore plus remarquable car, en tant que réseau catholique de développement et de justice sociale, les femmes sont traditionnellement présentes depuis la base jusqu’à la fibre même de nos organisations, mais elles sont rarement les leaders. Malgré leur expérience, leurs connaissances, leurs années de contribution inestimable au travail de développement et à leur service au service de l'Église, beaucoup de femmes sont encore négligées, sous-estimées ou sous-estimées.

Telles sont les histoires de plusieurs femmes dirigeantes de notre réseau, qui partagent leurs réflexions sur la route qu’elles ont parcourue, les défis qu’elles ont dû affronter, le doute que beaucoup ont vécu, mais aussi les conseils, l’appui, les conseils et l’inspiration qu’elles ont tirées. le long du chemin.

Il existe différents types de blocages et de pressions auxquels nous sommes tous confrontés. Certains sont culturels, sociaux, économiques ou politiques. Certains sont institutionnels, d'autres encore sont des limites personnelles et intériorisées que nous nous imposons. Nous doutons aussi souvent de nos propres capacités en raison des messages que nous avons entendus tout au long de notre éducation et de notre expérience et des modèles de leadership qui nous ont été présentés. Nous ne nous sommes pas toujours reconnus dans les exemples que nous avons vus et nous avons eu du mal à nous imaginer dans ces rôles même si nous voulions diriger, même si nous savions que nous pouvions le faire.

Et des organisations telles que celles qui composent la CIDSE, travaillant en étroite collaboration avec les structures de l’Église catholique, relèvent peut-être du double défi qui consiste à être traditionnellement dirigées par le clergé et les hommes. Une plus grande diversité est toujours enrichissante et peut changer la culture d'une organisation de manière très positive. Nous savons que les dirigeants recherchent de nouvelles qualités si nous voulons faire face aux défis sociaux, politiques et environnementaux du monde actuel: compassion, intelligence émotionnelle, conscience culturelle, équilibre, imagination, intégrité. Ce sont toutes des choses que les femmes peuvent apporter à la table aussi bien que les hommes - sinon mieux parfois. Alors, qu'est-ce qui empêche encore certaines femmes de diriger? Chaque expérience est différente mais nous pouvons en tirer des leçons.

Nous partageons ces histoires pour rendre hommage au courage et à la détermination, ainsi qu'à l'humilité des femmes qui nous ont généreusement ouvert le cœur et l'esprit, mais nous souhaitons également engager une discussion avec la prochaine génération de femmes et d'hommes leaders afin d'aider créer un environnement plus ouvert, diversifié et inclusif dans lequel nous reconnaissons les contributions et les qualités de ceux qui nous entourent et les élevons. Nous sommes fiers de ce que nous accomplissons ensemble et nous espérons qu’une nouvelle voie a été tracée, avec les vieux stéréotypes de ce qu’un leader a l'air de faire et agit comme de tomber, pour être remplacés par le visage de personnes qui nous incitent à faire mieux et plus. vivre au maximum de nos dons.

Pour faciliter la diffusion de ces messages, nous avons créé cette VIDÉO “L'égalité des sexes dans la direction de la CIDSE”Avec un appel inspirant des femmes dirigeantes de la CIDSE à d'autres femmes pour assumer des rôles de direction. Leur appel ne doit pas nécessairement cibler nécessairement les femmes travaillant dans des organisations confessionnelles, mais plus généralement les femmes dont l’environnement présente différents types d’obstacles pour accéder au leadership.

Avec les témoignages de:
- Josianne Gauthier, CIDSE
- Susana Refega, FEC (Portugal)
- Lieve Herijgers, Broederlijk Delen (Belgique)
- Susan Gunn, Office for Global Concerns de Maryknoll (États-Unis)
- Christine Allen, CAFOD (Angleterre et Pays de Galles)
- Axelle Fischer, Entraide et Fraternité (Belgique)
- Caoimhe de Barra, Trócaire (Irlande)

Partager ce contenu sur les médias sociaux