Les chefs religieux appellent au dialogue et à la paix en Colombie – CIDSE

Les chefs religieux appellent au dialogue et à la paix en Colombie

Il y a deux mois, des manifestants sont descendus dans la rue en Colombie contre la nouvelle réforme fiscale du gouvernement. Les manifestations, pour la plupart pacifiques, ont suscité une réaction violente des forces gouvernementales. Les femmes et les hommes colombiens, dont beaucoup de jeunes, qui sont descendus dans la rue ont été confrontés à des brutalités policières, à des informations faisant état de disparitions forcées, de violences sexuelles, de tortures et de dizaines de morts. À la suite des manifestations, le projet de loi sur la réforme fiscale a été retiré et deux ministres du gouvernement ont démissionné.

Depuis lors, les Colombiens n'ont cessé de manifester pour souligner les nombreux problèmes systémiques qui affectent le pays : une augmentation significative des inégalités et des niveaux de pauvreté endémiques - 21 millions de personnes vivant dans la pauvreté financière et 7 millions dans l'extrême pauvreté. Cela s'accompagne d'un manque d'accès aux services de base, tels que les soins de santé et l'éducation.

Dans la déclaration "Un appel au dialogue, à la paix et à la réconciliation nationale dans le contexte de la situation critique de troubles sociaux en Colombie » Les évêques rejoignent le Église colombienne et le peuple colombien à demander instamment que « les demandes des citoyens soient entendues et que des compromis soient trouvés qui contribuent à la réconciliation et à la paix ».

Cet appel des dirigeants catholiques est le dernier ajout aux voix de l'Église qui dénoncent la violence en Colombie. Le pape François le dimanche de Pentecôte prié pour que « Grâce à un dialogue sérieux, des solutions justes peuvent être trouvées aux nombreux problèmes qui leur sont infligés, en particulier pour ceux qui souffrent de la pauvreté en raison de la pandémie. »

La déclaration est actuellement ouverte à la collecte de plus de signatures de chefs religieux jusqu'en septembre 2021.

Plus d'informations sur la situation en Colombie :

La Colombie doit « retrouver son sens de l'humanité » après un mois de manifestations | CAFOD

La Colombie marque un mois de manifestations | ICN (indcatholicnews.com)

Colombie : les évêques aident à la médiation entre le gouvernement et les grévistes | ICN (indcatholicnews.com)

Les membres du Parlement européen envoient une lettre au président colombien reconnaissant le travail accompli par le Conseil régional indigène du Cauca (CRIC) et condamnant la répression dans le cadre de la grève nationale | OIDHACO

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange