Faire entendre la voix des communautés vulnérables – Pèlerinage en ligne pour la justice – CIDSE

Faire entendre la voix des communautés vulnérables – Pèlerinage en ligne pour la justice

Dans le cadre de leur engagement en faveur des droits fonciers qui sont également intrinsèquement liés à la justice climatique et à la nécessité d'une réglementation des entreprises pour assurer la sécurité alimentaire et un environnement sain, les organisations actives dans la plate-forme « Notre terre est notre vie »* soutiennent un pèlerinage en ligne et une caravane en Afrique de l'Ouest. 

Appel à la justice climatique et à la solidarité
Depuis 2020, les évêques des Conférences épiscopales régionales d'Afrique de l'Ouest (RECOWA), à travers leur Secrétariat général, sont réclamer un instrument contraignant réglementer les activités des sociétés transnationales et appliquer les lois qui protègent les droits fonciers des communautés et des femmes. Dans le cadre des récentes négociations sur un traité des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme, le Sommet sur le climat COP26 des Nations Unies et le Sommet UE-Afrique en 2022, RECOWA, en collaboration avec la CIDSE et le Réseau Afrique-Europe Foi et Justice (AEFJN) , a lancé un Pèlerinage en ligne pour la justice le 27 octobre pour connecter les Églises d'Afrique de l'Ouest avec des acteurs non ecclésiastiques pour une vision partagée de la solidarité humaine en faveur des droits des communautés les plus vulnérables et opprimées touchées par l'impunité des entreprises et le changement climatique. Les activités se termineront le 9 mai 2022, lors de la 4ème Assemblée Plénière des Evêques de RECOWA.  

Regarder l' video de l'événement officiel de lancement du pèlerinage RECOWA.


Pèlerinage en ligne main dans la main avec la caravane CGLTE-OA
Outre le pèlerinage de la justice en ligne, une caravane de communautés ouest-africaines touchées par l'accaparement des ressources et l'injustice climatique parcourt actuellement différents pays pour nous rappeler à tous le besoin d'«unité et de fraternité» face à l'injustice foncière et à la destruction de l'environnement. La caravane est un événement biannuel dirigé par des mouvements sociaux organisés dans le cadre de la Convergence mondiale ouest-africaine des luttes pour la terre, l'eau et les semences (CGLTE-OA). Cette année, la caravane a commencé son voyage en Gambie le 20 novembre ; il passe par le Sénégal, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et convergera vers la Sierra Leone le 11 décembre. Des histoires personnelles et des témoignages de communautés locales affectées par l'accaparement des ressources et l'exploitation des entreprises seront partagés, ainsi que des programmes réussis d'agroécologie, de reboisement et de vie durable. Pendant la caravane, des activités en ligne parallèles seront organisées avec les Églises locales ainsi que des conférences où les communautés, les paroisses et les diocèses pourront montrer comment ils ont vécu Laudato Si ' ; ils seront disponibles sur un site dédié page Facebook liés aux processus politiques et ecclésiaux de la feuille de route du pèlerinage en ligne.  

Le partage d'histoires de luttes des communautés contre l'accaparement des ressources et l'injustice climatique incarne les luttes de l'Église pour la justice sociale et écologique. À travers ces activités, l'Église appelle ses Commissions nationales et diocésaines Justice et Paix et les gouvernements respectifs en Afrique de l'Ouest, à accroître leurs efforts et leurs innovations dans l'assistance, la protection et la prise en charge des personnes contre les effets néfastes de l'accaparement des terres et de l'expropriation.

Plus d'information


Crédit photo : RECOWA

Partager ce contenu sur les médias sociaux
Sécurisé par miniOrange