Lauréats du concours photo 2022 : « Nous semons l'avenir » – CIDSE

Lauréats du concours Photo 2022 : « Nous semons l'avenir »

Les gagnants du concours photo international "Nous semons l'avenir», lancé en avril dernier dans le cadre de l'initiative CIDSE Changer pour la planète - Prendre soin des gens”, ont été sélectionnés. 

Lancé à la veille du Jour de la Terre, le concours photo invitait de jeunes photographes professionnels et non professionnels à soumettre des photographies capables de capturer des actions durables qu'ils aimeraient voir devenir la « nouvelle normalité » dans un avenir proche. Le concours photo a été un véritable succès, car son objectif principal était d'amplifier les voix et les actions concrètes des personnes qui protègent « notre maison commune ». De précieuses alternatives à l'exploitation de la nature sont peut-être déjà très proches de nous, ce que les quinze finalistes nous ont clairement montré. 

Par rapport au concours précédent »Inspirez le changement à travers votre objectif”, l'actuel a deux grosses nouvelles:

  1. Un focus sur les jeunes, car les photographes ne pouvaient pas avoir plus de 35 ans. L'une des principales raisons à cela était de donner aux jeunes la possibilité d'avoir accès à des espaces qui sont traditionnellement occupés par des personnes plus expérimentées (et plus âgées). Reflétant le cheminement actuel des activités « Change for the Planet – Care for the people », ce concours photo visait à donner de la visibilité et à amplifier les histoires venant des plus jeunes générations.
  2. Une autre valeur ajoutée du concours de cette année est l'importance de l'histoire à l'appui de la photo, défini par le jury comme pouvoir de narration.   

Toutes les quinze photos présélectionnées seront imprimées, encadrées et exposées pour deux mois à Bruxelles. Les visiteurs pourront interagir et sympathiser avec les photos et leurs protagonistes. Le fait que chaque photo raconte une histoire différente et donne de l'espoir est susceptible de trouver un écho auprès d'un large public.  

"Quand j'ai vu pour la première fois les quinze photos présélectionnées, j'ai été émerveillé par leur histoire et leur potentiel d'espoir. Je pense avoir passé au moins cinq minutes à observer chaque photo et à lire leur histoire, me sentant comme si j'étais juste à côté du photographe pendant qu'il prenait la photo. C'est le pouvoir magique de la photographie et ces jeunes ont pu prouver leur grand talent. Je suis sûr que tous les finalistes pourront cultiver leur passion. Cette expérience aidera sûrement certains d'entre eux à réussir dans leurs futurs projets.  

[Giorgio, organisateur].

Sélectionné parmi les candidatures provenant de plus de 30 pays, les gagnants du premier prix du concours photo international sont

Catégorie non professionnelle :
Vera Vaz Pinto Rebocho Pina (Portugal), avec une photo reflétant le détachement actuel entre l'homme et la nature, poussé par l'expansion de la vie urbaine.  


Catégorie professionnelle :
Sudip Maiti (Inde), avec une photo illustrant la résilience d'un citoyen indien face aux systèmes d'agriculture industrielle envahissants.


Les deux premiers lauréats seront invités à une cérémonie de remise des prix qui aura lieu à Bruxelles fin septembre. L'événement marquera également l'ouverture d'une exposition présentant les quinze photos présélectionnées.  

Les deuxième et troisième prix par catégorie sont
Catégorie non professionnelle : 

Analisa Ramsahaï (Trinité-et-Tobago) 
Francesca Palmi (Italie) 


Catégorie professionnelle : 

Jophel Botero Ybiosa (Philippines) 
Kubuya Aristarque (RDC)

Le prix du public (basé sur les likes reçus sur Instagram) revient à… Kubuya Aristarque (RDC).

Le prix des moins de 18 ans revient à :

Manuel Osácar (L'Espagne)


Les photos gagnantes ont été choisies par un jury de haut niveau, composé de : Lieve Herijgers (directrice de Broederlijk Delen et présidente de CIDSE) ; Chiara Martinelli (Directrice de Climate Action Network Europe), Patricia Pedrosa (Cinéaste professionnelle), Arthur Roessle (Photographe professionnel, finaliste du concours photo CIDSE 2017) et Adelaïde Charlier (Etudiante et militante pour le climat). Le jury a évalué les photos sur la base d'un ensemble de cinq critères, parmi lesquels la cohérence de la prise de vue, l'histoire racontée et la composition des images.  

Pour plus d'informations sur le concours et son appel à candidatures original, rendez-vous sur : https://www.cidse.org/2022/04/21/photocompetition/  

Pour plus d'informations ou des interviews, veuillez contacter Giorgio Gotra (gotra@cidse.org)  

Partager ce contenu sur les médias sociaux