2e Caravane latino-américaine pour l’écologie intégrale – CIDSE

2e Caravane latino-américaine pour l'écologie intégrale

« Jeunesse : exploitation minière, défense de la vie et justice intergénérationnelle »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Cinq jeunes venus d'Argentine (Valentina Vidal), du Brésil (Guilherme Cavalli), d'Équateur (Lucy Ximena Urvina), du Guatemala (Alex Donaldson García) et du Pérou (Daniela Andrade), accompagnés de Mgr. Noel Londoño, évêque de Jericó (Colombie), dénoncera en Europe les conséquences de l'extractivisme et de l'exploitation minière dans leurs pays. Ils exigeront le respect de la vie et de Mère Nature, et appelleront à la fraternité universelle et à la justice intergénérationnelle.

Remarque:
La CIDSE, en collaboration avec le Réseau Églises et Mines, Broederlijk Delen et KOO/DKA, organisera un événement au Parlement européen organisé par la députée européenne Anna Cavazzini, intitulé «L’exploitation minière plutôt que les droits : expériences d’Amérique latine et implications pour les politiques de l’UE» le 21 septembre.


Projets extractifs, ambitions des entreprises, crimes environnementaux, dévoration minière et face à cette réalité : la voix des communautés en résistance. Durant la « Saison de la Création », six représentants des territoires latino-américains touchés par l'extractivisme se rendront en Espagne (Madrid, Saint-Jacques-de-Compostelle, Valladolid), en Belgique (Bruxelles et institutions européennes), en Italie (Rome et Vatican) et en Allemagne (Tübingen) avec rencontres, actions de plaidoyer et de sensibilisation. Ils partageront également les manières créatives et courageuses avec lesquelles les communautés affectées y font face, remettant en question les ambitions des entreprises et les impositions transnationales, les projets d'extraction et les crimes environnementaux liés à l'exploitation minière dévorante.


À partir des voix des rivières, des montagnes, des communautés martyrisées, la voix de l'espoir et de la résistance favorisera un dialogue à partir de leur réalité, souvent méconnue et oubliée de l'Europe, en cherchant à ajouter plus de soutien, de volonté et à exposer les pratiques des entreprises. et les gouvernements du Sud, qui constituent l’élément clé d’un système économique et politique émergent dans le Nord.

La IIe Caravane des Jeunes appelle à la solidarité entre les générations. Travailler ensemble pour laisser un monde durable, habitable pour les générations futures. Les communautés revendiquent leur droit de dire NON, pour mettre fin à un modèle économique basé sur le pillage de la Terre Mère, sur la dépossession de la vie et sur l'accumulation continue de capital au détriment des droits. C'est pour cette raison que ces voix réclament Désinvestissement dans le secteur minier, comme une réponse concrète pour arrêter de financer la catastrophe et la criminalité socio-environnementale qui sacrifie la vie de territoires entiers. Le modèle économique basé sur l’extractivisme et les inégalités qui génèrent les chaînes d’extraction minière est une nouvelle forme de colonisation.

En septembre 2023, les voix de cinq autres territoires touchés se feront entendre en Espagne, en Italie, en Belgique et en Allemagne, à travers des forums, des rencontres avec la société civile, le Parlement européen et des actions de plaidoyer. Mais ces personnes se tournent aussi vers les Églises, les congrégations religieuses, les organisations confessionnelles, les conférences épiscopales, pour unir leurs forces dans la défense de la vie, de la maison commune et des engagements concrets vers une véritable transition du système mondial qui tue des communautés entières. et la nature, des rivières entières, des champs, des forêts.

Ce voyage coïncide avec le Saison de la Création, et dans ce cadre, ils disent au monde que le temps presse, que le changement est urgent et doit être définitif. Ils recherchent l'écologie intégrale, la fraternité universelle avec ceux qui souffrent des mines, l'amitié sociale pour agir ensemble dans les domaines ecclésial, politique, juridique, social et environnemental.

La IIe Caravane pour l'Ecologie Intégrale propose une rencontre urgente et nécessaire en ces temps qui crient à l'espoir et à l'action solidaire.

À propos de la caravane:
Il s'agit de la deuxième Caravane pour l'écologie intégrale organisée par le Réseau Églises et Mines en collaboration avec des organisations ecclésiales et de la société civile en Europe, telles que CIDSE, COMECE, ELSiA, « Enlázate for Justice » (Caritas, Cedis, Confer, Justice et Paix, Manos Unidas et REDES), PER-Plataforma por Empresas Responsables, ALBOAN, Justice in Mining, Université de Tübingen, Misereor, JPIC-Roma, avec qui nous travaillons depuis plusieurs années, exigeant des responsabilités et des engagements tels que la Due Diligence dans le domaine politique domaine, ainsi que la solidarité dans le domaine ecclésial. Dans 2022, les témoignages de 8 dirigeants communautaires ont parcouru les pays européens dans un appel urgent à répondre à la menace minière, reconnaissant cette relation mondiale de coresponsabilité.

À propos du Réseau Église et Mines:
Le Églises et réseau minier est un espace œcuménique, composé de communautés chrétiennes, d'équipes pastorales, de congrégations religieuses, de groupes de réflexion théologique, de laïcs, de laïcs, d'évêques et de pasteurs qui cherchent à répondre aux défis des impacts et des violations des droits socio-environnementaux causés par les activités minières. dans les territoires où nous vivons et travaillons.

Contact :
Daniela Andrade, chargée de communication
E-mail : daniela.iglesiasymineria(at)gmail.com – Whatsapp : +51 916 196 141



Crédit d’affiche et d’image de couverture : Churches and Mining Network

Partager ce contenu sur les médias sociaux