Événement

sef: déjeuner politique: réduire l'écart - Comment réconcilier l'UE avec un traité des Nations unies sur le commerce et les droits de l'homme


Détails de l'évènement


RAPPORT DE DISCUSSION DE LA TABLE RONDE

Enregistrement live sur Facebook


CONTEXTE
Dans 2014, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a créé le groupe de travail sur la question des droits de l'homme et des sociétés transnationales et autres entreprises. À ce moment-là, il semblait possible d'accroître la responsabilité des entreprises en matière de protection des droits de l'homme. La création d'un traité contraignant des Nations Unies pourrait améliorer l'accès à un recours effectif pour les victimes de violations des droits humains des entreprises. En juillet 2018, le groupe de travail a présenté un avant-projet de traité juridiquement contraignant sur les entreprises et les droits de l'homme.

Les pays en développement et les pays émergents ont fortement appuyé un tel traité. Cependant, les pays et entités occidentaux, y compris l'Union européenne, ont fait preuve de scepticisme à l'égard d'un traité de l'ONU tout au long des négociations. L'Union européenne s'est même dissociée des conclusions du groupe de travail atteint à sa quatrième session.

Lors de la cinquième session d’octobre 2019, les membres du groupe de travail à composition non limitée négocieront une version révisée du projet de version zéro de l’année dernière. Le déjeuner-débat sur la politique fournira aux observateurs et aux participants au débat un aperçu concret des négociations. Comment le projet révisé a-t-il été reçu par les partisans d'un traité et les sceptiques? Donne-t-il le moyen de combler le fossé entre les pays en développement qui soutiennent un traité contraignant opposant les pays développés? Et avec un Parlement européen nouvellement élu et une nouvelle Commission, quel rôle l'Union européenne va-t-elle jouer dans les négociations?

12.00: INSCRIPTION ET DÉJEUNER LUMINEUX

12.30: BIENVENUE

  • Susanne Metzler, directrice adjointe, Représentation de l'État de Rhénanie du Nord-Westphalie auprès de l'UE, Bruxelles
  • Dr Gerd Harms, Vice-président du comité exécutif, Fondation pour le développement et la paix (sef :), Bonn

12.40 DISCUSSION EN TABLE RONDE

  • Nadia Bernaz, professeure agrégée en droit et gouvernance, université de Wageningen
  • Kinda Mohamadieh, conseillère juridique et chercheuse principale, Third World Network, Genève
  • Luisa Ragher, chef de division SEAE Global.1 Droits de l'homme, Service européen pour l'action extérieure (SEAE), Bruxelles

Présidente: Denise Auclair, conseillère principale (CIDSE), Bruxelles

Suivi d'une discussion avec le public

FIN D'ÉVÉNEMENT 13.45

INSCRIPTION

Pour participer, veuillez vous inscrire à l'avance à www.sef-bonn.org/en/seflunch19

Langue de la conférence: anglais

Programme pdf version

RESSOURCES DE LA CIDSE