Vidéo événementielle

Quelle est la prochaine étape après la directive européenne sur le devoir de diligence en matière de durabilité des entreprises ?

L'Union européenne et le Traité des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme

Cet événement parallèle aura lieu pendant la Séance 9th du Groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée des Nations Unies (OEIGWG) sur les sociétés transnationales et autres entreprises en matière de droits de l'homme (Genève, 23-27 octobre 2023)

: Palais des Nations, Salle XXV, ONU Genève
Quand: 23 octobre 2023, 13h00-14h00 CEST
Langues: Anglais avec interprétation en espagnol
Télécharger Invitation PDF

Contexte
Cet événement parallèle sera l'occasion de discuter avec des représentants de l'UE, des représentants des États membres de l'UE, des experts juridiques, des représentants d'organisations de la société civile, des syndicats et des entreprises durables des liens entre les développements actuels au niveau de l'UE et les propositions du projet actualisé. traité et engager une discussion constructive sur le contenu et la voie à suivre pour un traité ambitieux sur les entreprises et les droits de l'homme.
Les négociations sur la directive européenne sur le devoir de diligence durable des entreprises (CSDDD) battent leur plein et devraient être conclues d’ici la fin de cette année. Le résultat sera un compromis entre le Parlement européen, la Commission européenne et les États membres de l'UE. Le CSDDD ne réglementera pas seulement les entreprises basées dans l’UE, mais aura également un impact dans les pays tiers. Il reste à voir si la directive finale améliorera l'accès à la justice pour les personnes touchées par les violations des droits de l'homme et de l'environnement commises par les entreprises. Dans le même temps, les travaux sur l’instrument international juridiquement contraignant se poursuivent. La conclusion du CSDDD de l'UE fournira également un nouveau contexte pour l'engagement de l'UE dans les négociations du traité.

Orateurs :

  • Kemal Özkan, Secrétaire général adjoint, IndustriALL Global Union
  • Rue Ben Vanpeper, Expert en entreprises et droits de l'homme, Centre européen pour les droits constitutionnels et humains (ECCHR)
  • Humbertu Cantú Rivera, professeur et directeur de l'Institut des droits de l'homme et des affaires, Faculté de droit et de sciences sociales de l'Université de Monterrey
  • Un peu Mohamadieh, conseiller juridique, Third World Network (TWN)
  • François Gave, Représentant spécial pour la responsabilité sociale des entreprises et la dimension sociale de la mondialisation, ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, France
  • Michaela Dodini, Chargé de politique des droits de l'homme, Service européen pour l'action extérieure (SEAE)
  • Heidi Hautala, vice-président du Parlement européen

Responsable des programmes francophones: Madeleine Neglia, directrice du bureau Mondialisation et droits de l'homme, Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH)

Partager ce contenu sur les médias sociaux